Pierre, Michel, François, Marie, Toussaint Hersart de la Villemarqué

1775 - 1843

Informations générales
  • Né le 15 mai 1775 à Morlaix (Finistère - France)
  • Décédé le 18 janvier 1843 à Quimperlé (Finistère - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Finistère
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 16 mai 1818
Département
Finistère
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 17 août 1822
Département
Finistère
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 20 novembre 1822 au 24 décembre 1823
Département
Finistère
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 mars 1824 au 5 novembre 1827
Département
Finistère
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1818 et de 1820 à 1827, né à Morlaix (Finistère) le 15 mai 1775 « fils de Messire Toussaint Jean Hersart chevalier seigneur de la Ville Marqué, chef de Nom et d'armes, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, commandant pour le Roi au château du Taureau et de dame Claudine Thérèse Salaun » , mort à Quimperlé (Finistère) le 18 janvier 1843, propriétaire et maire de Plessis-Nizon, il fut successivement élu député, le 22 août 1815, par le collège de département du Finistère, avec 95 voix (165 votants, 244 inscrits); le 4 octobre 1816, par 87 voix (117 votants, 232 inscrits); le 13 novembre 1820, par 118 voix (205 votants, 223 inscrits); le 20 novembre 1822, par 130 voix (187 votants, 239 inscrits) ; le 6 mars 1824, par 133 voix (143 votants, 238 inscrits).

Il siégea dans la majorité de la Chambre introuvable, et, dans les législatures suivantes, se rallia à la politique ministérielle.

Sous-préfet de Quimperlé le 26 avril 1822, il quitta la vie parlementaire aux élections de 1827. Officier de la Légion d'honneur.

Date de mise à jour: février 2015

Retour haut de page