Pierre, Léger Ratier de Montguyon

1749 - 1822

Informations générales
  • Né le 13 novembre 1749 à Cercoux (Charente-Inférieure - France)
  • Décédé le 5 juillet 1822 à Cercoux (Charente-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 21 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Saintes (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 19 novembre 1803 au 4 juin 1814
Département
Charente-Inférieure
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Charente-Inférieure

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, et au Corps législatif de l'an XII à 1809, né à Cercoux (Charente-Inférieure) le 13 novembre 1749, mort à Cercoux le 5 juillet 1822, « fils de Jacques Ratier et de Jeanne Guilhier », il était avocat à Saintes en 1789; il fit partie de la commission chargée de rédiger le cahier des doléances du tiers-état de cette sénéchaussée.

Elu, le 21 mars 1789, député du tiers aux Etats-Généraux par la sénéchaussée, il se montra partisan des idées nouvelles, prêta le serment du Jeu de paume, et fit partie du comité féodal.

Après être resté quelques années en dehors de la politique, il adhéra au 18 brumaire, fut nommé sous-préfet de Jonzac le 9 germinal an VIII, et fut élu, par le Sénat conservateur, député de la Charente-Inférieure au Corps législatif, le 27 brumaire an XII, et réélu le 2 mai 1809. Il fit partie du comité administratif, et siégea obscurément jusqu'à la chute de l'empire.

Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 6 novembre 1814.

Date de mise à jour: juin 2013


Retour haut de page