Antoine, Jean, Thomas Bonnemain

1756 - 1807

Informations générales
  • Né le 29 décembre 1756 à Bucey-en-othe (Aube - France)
  • Décédé le 14 avril 1807 à Arcis-sur-aube (Aube - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Aube
Groupe
Modérés
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 26 octobre 1795 au 20 mai 1797
Département
Aube
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

membre de la Convention et député au Conseil des Cinq-cents, né à Bucey-en-Othe (Aube), le 29 décembre 1756, mort à Arcis Sur Aube (Aube), le 14 avril 1807, était avocat et littérateur. Il devint juge au tribunal, puis administrateur du district, et commissaire près le canton de Troyes. Elu membre de la Convention nationale par le département de l'Aube, le 5 septembre 1792, à la « pluralité des voix », sur 319 votants, il se prononça, dans le procès de Louis XVI, pour la « réclusion pendant la guerre et la déportation à la paix », et vota l'appel au peuple et le sursis. Au Conseil des Cinq-cents, où il siégea, comme ancien conventionnel, du 4 brumaire an IV au 20 mai 1797, il compta aussi parmi les plus modérés. l'artisan du 18 brumaire, il reçut du gouvernement de Bonaparte le titre de président du tribunal d'Arcis Sur Aube et exerça ces fonctions jusqu'à sa mort. Bonnemain a laissé quelques publications parmi lesquelles des Instituts républicains, « développement analytique des facultés naturelles, civiles et politiques de l'homme. »


Retour haut de page