Claude Duval de Fraville

1749 - 1830

Informations générales
  • Né le 26 septembre 1749 à Gyé-sur-seine (Aube - France)
  • Décédé le 25 avril 1830 à Condes (Haute-Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Aube
Groupe
Modérés
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 26 octobre 1795 au 20 mai 1797
Département
Aube
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député aux Cinq-Cents, né à Gyé-sur-Seine (Aube) le 26 septembre 1749, mort à Condes (Haute-Marne) le 25 avril 1830, il était juge au tribunal du district de Bar-sur-Seine; il fut élu, le 5 septembre 1792, membre de la Convention par le département de l'Aube, le 4e sur 9, avec 319 voix (388 votants) ; il siégea parmi les modérés, et se prononça, dans le procès de Louis XVI, contre la peine de mort. « Seul avec ma conscience, dit-il au 3e appel nominal, étranger à tout parti, ennemi de toute faction, je déclare que la seule considération de l'intérêt général a déterminé mon opinion, qu'au milieu des dangers qui nous environnent je n'ai consulté dans cette importante affaire que l'avantage et la liberté de la patrie. Toujours fidèle à mes devoirs, j'ai cru, comme législateur, qu'une mesure de sûreté générale était la seule convenable pour le salut public. A l'exemple de Thomas Payne, dont le vote n'est pas suspect, à l'exemple de cet illustre étranger, ami du peuple, ennemi des rois et de la royauté et zélé défenseur de la liberté républicaine, je vote pour la réclusion pondant la guerre, et le bannissement à la paix. »

Devenu, le 4 brumaire an IV, membre du Conseil des Cinq-Cents, en qualité d'ex-conventionnel, il ne prit aucune part aux débats de cette assemblée, et en sortit le 20 mai 1797.


Retour haut de page