Charles, Joseph, Emmanuel Van Hulthem

1764 - 1832

Informations générales
  • Né le 17 avril 1764 à Gand (Belgique)
  • Décédé le 16 décembre 1832 à Gand (Belgique)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 13 octobre 1795 au 26 décembre 1799
Département
Départements de l'Empire français aujourd'hui en Belgique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

député au Conseil des Cinq-Cents et membre du Tribunat, né à Gand (Belgique) le 17 avril 1764, mort à Gand le 16 décembre 1832, fit ses études au collège des Augustins de sa ville natale, son droit à l'Université de Louvain, et devint, en 1789, membre du conseil de la ville de Gand. D'abord avocat, puis bibliothécaire des écoles centrales lors de l'annexion à la France, il fut élu, le 24 germinal an V, député au Conseil des Cinq-Cents par le département de l'Escaut, Il n'y prit la parole que pour donner son opinion sur les élections de ce département et s'opposa à la triple taxe des nobles dans l'emprunt force. Nommé membre du Tribunat le 6 germinal an X, il vota contre l'élévation de Bonaparte à la dignité impériale, n'en fut pas moins nommé membre de la Légion d'honneur le 4 frimaire an XII, fit un rapport sur l'ouverture du canal de l’Escaut au Rhin (10 mai 1806), et devint recteur de l'Académie de Bruxelles le 24 août 1809. Hostile à la politique de Napoléon, il accueillit fort bien les alliés et, à la création du royaume des Pays-Bas, devint greffier de la seconde chambre des Etats-Généraux, secrétaire perpétuel de l'Académie royale de Bruxelles et curateur des Universités de Louvain et de Gand. Il donna sa démission de greffier en 1817, et de secrétaire perpétuel de l'Académie on 1821. Il avait employa une belle fortune à réunir des livres et des manuscrits relatifs à l'histoire et à la littérature de son pays. Sa bibliothèque, très considérable, fut acquise par le gouvernement et forma le fond de la bibliothèque municipale de Bruxelles. Il a publié : Discours sur l'Etat ancien et moderne de l'agriculture et de la botanique, dans les Pays-Bas (Gand, 1817); il a en outre collaboré aux Annales de Lesbroussart, à la Bibliographie d'Ermens, et à la Bibliotheca belgica de Foppens.