Scipion, Cyprien, Jules, Louis, Martin, Marie, Elisabeth de Nicolaï

1780 - 1843

Informations générales
  • Né le 1er septembre 1780 à Avignon (Vaucluse - France)
  • Décédé le 3 novembre 1843 à Busagny (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 9 mai 1823
Département
Aisne
Groupe
Modéré
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 mars 1824 au 5 novembre 1827
Département
Aisne
Groupe
Modéré

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1820 à 1827, né à Avignon (Vaucluse) le 1er septembre 1780, mort au château de Busagny, commune d'Osny (Seine-et-Oise) le 3 novembre 1843, il fut nommé, en janvier 1810, auditeur au conseil d'Etat, puis attaché à l'administration des forêts dans la section de législation.

Il entra ensuite dans l'administration militaire et fut, pendant cinq mois, intendant du gouvernement de Wilna. Après la retraite de Russie, il fut nommé préfet de la Doire (12 mars 1813), de l'Ariège (10 juin 1814), de l'Aisne (10 juillet 1815), et devint, en 1820, président du collège électoral de ce dernier département.

Elu, le 13 novembre 1820, député du grand collège de l'Aisne, par 211 voix (365 votants, 410 inscrits), et réélu, le 6 mars 1824, par 151 voix (285 votants, 342 inscrits), il prit place parmi les modérés et ne vota point les lois d'exception. Huit jours avant cette dernière élection, il avait échoué à la fois, dans le 3e arrondissement électoral de l'Aisne (Vervins), avec 109 voix contre 117 à l'élu, le général Foy, et dans le 4e (Soissons), avec 195 voix contre 208 à l'élu, M. Méchin.

Aux élections de 1827, il rentra dans la vie privée.

Officier de la Légion d'honneur (10 juillet 1825).

Date de mise à jour: janvier 2013

Retour haut de page