Louis, Thomas, Antoine Amy

1760 - 1832

Informations générales
  • Né le 29 juillet 1760 à Janville (Eure-et-Loir - France)
  • Décédé le 26 février 1832 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 28 août 1791 au 20 septembre 1792
Département
Eure-et-Loir

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député d'Eure-et-Loir à l'Assemblée législative de 1791, né à Janville (Eure-et-Loir), le 29 juillet 1760, de Me Louis Thomas Amy lieutenant civil et criminel au baillage de la ville et châtellenie royale d'Yenville et des cinq baronnies du Perche-Gouët et ressorts, et de dame Marie Marguerite Agathe Grandvau, mort à Paris, le 26 février 1832, il était président du tribunal de Janville, quand il fut élu, le 28 août 1791, député d'Eure-et-Loir à l'Assemblée législative par 238 voix sur 268 votants. Il s'y fit peu remarquer, et le Moniteur est muet sur son compte.

Il ne fit parler de lui qu'à la séance de la Convention du 4 février 1793 : accusé de corruption, avec dix de ses anciens collègues à la Législative, il avait été arrêté ; le représentant Gardien lui reprocha de s'être laissé gagner, alors qu'il était membre du comité de liquidation, par l'intendant de la liste civile, et obtint contre lui un décret d'accusation suivi d'une condamnation. Les autres inculpés, reconnus innocents, furent absous.

Rendu plus tard à la liberté, Amy devint juge au tribunal de première instance de la Seine (14 germinal an VIII), et conseiller à la Cour d'appel de Paris (30 messidor an XIII). Président de chambre à la cour royale de Paris, il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 23 août 1814 et officier en 1822. Conseiller d'Etat en service ordinaire en 1824, il a été promu au grade de commandeur dans l'ordre de la Légion d'honneur le 22 mai 1825.
Date de mise à jour: janvier 2019

Retour haut de page