Mathieu Blancgilly

1747 - 1804

Informations générales
  • Né le 5 août 1747 à Marseille (Bouches-du-Rhône - France)
  • Décédé le 26 décembre 1804 à Marseille (Bouches-du-Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 3 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Bouches-du-Rhône
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée législative de 1791, dates de naissance et de mort inconnues, il était négociant à Marseille, et administrateur des Bouches-du-Rhône, lorsqu'il fut élu, le 3 septembre 1791, député de ce département à l'Assemblée législative, par 323 voix sur 579 votants.

Il fit partie du comité du commerce, et ne prit jamais la parole.

Compromis par les papiers trouvés aux Tuileries dans l'armoire de fer après le 10 août, comme complice de projets de contre-révolution, il s'empressa de se mettre en sûreté et disparut de la scène politique.

On lui doit :
- Eloge du capitaine Cook (1787),
- Plan de la Révolution concernant ses finances ;
- Découvertes consolantes de l'impôt unique du toisé (1789 ;
- Observations sur les troubles de Saint-Dominique (1792).


Retour haut de page