Pierre Bergeras

1737 - 1819

Informations générales
  • Né le 28 février 1737 à Salies-de-Béarn (Basses-Pyrénées - France)
  • Décédé le 29 avril 1819 à Salies-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 10 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Basses-Pyrénées
Groupe
Majorité réformatrice
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 1er juillet 1805
Département
Basses-Pyrénées

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée législative de 1791, au Conseil des Anciens et au Corps législatif de l'an VIII, né à Salies-de-Béarn (Basses-Pyrénées), le 28 février 1737, de Daniel Bergeras, charpentier et d'Ysabeau Haget, mort à Salies le 29 avril 1819, il était homme de loi à Salies avant la Révolution, et devint, en 1790, procureur-général syndic du département des Basses-Pyrénées.

Elu député de ce département à l'Assemblée législative, le 10 septembre 1791, par 188 voix sur 291 votants, il monta une fois à la tribune pour combattre le projet de Brissot sur les colonies.

Juge, puis président au tribunal civil de Pau à partir de 1794, il fut élu par le même département au Conseil des Anciens, le 26 germinal an VII, y prit assez souvent la parole, et fit rejeter notamment le projet de loi contre les émigrés naufragés à Calais (Voy. Merlin de Douai).

Favorable au coup d'Etat de brumaire, il fut choisi par le Sénat conservateur pour représenter les Basses-Pyrénées au Corps législatif, le 4 nivôse an VIII. Il y siégea jusqu'en l'an XIII, époque à laquelle il se démit de toutes ses fonctions.

Le duc de Wellington le nomma, en 1814, maire de Salies; en cette qualité, il publia, le 24 avril, une remarquable adresse de dévouement à la royauté restaurée.

Date de mise à jour: février 2019


Retour haut de page