Jean-Marie Benoiston de la Serpandais

1754 - 1794

Informations générales
  • Né le 16 février 1754 à Savenay (Loire-Inférieure - France)
  • Décédé le 25 avril 1794 à Nantes (Loire-Atlantique - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 1er septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député à l'Assemblée législative de 1791, né à Savenay (Loire-Inférieure), le 16 février 1754, mort à Nantes, le 25 avril 1794, avocat en 1780, sénéchal de Coislin eu 1784, maire de Savenay en 1790, puis membre et président du directoire du département, il fut, en raison de son attitude hostile au clergé, élu le 1er septembre 1791, député de la Loire-Inférieure à l'Assemblée législative par 224 voix sur 355 votants.

C'est sur sa motion que fut rendu, le 24 mai 1792, le décret de déportation des prêtres non assermentés qui seraient dénoncés par vingt citoyens. Il fut ensuite membre du comité des domaines.

Elu député suppléant à la Convention le 2 septembre 1792, il ne fut pas appelé à y siéger et fut nommé, l'année suivante, commissaire-adjoint du comité de sûreté générale de Savenay. Ayant protesté en cette qualité contre le 31 mai, on s'appuya plus tard sur cette protestation pour l'accuser de fédéralisme ; malgré les mémoires justificatifs qu'il adressa alors aux clubs et aux ministres, il fut incarcéré le 14 mars 1794 et mourut un mois après dans la prison du Sanitat à Nantes ; on croit qu'il s'empoisonna.


Retour haut de page