Augustin, Louis Chasteau

1754 - 1833

Informations générales
  • Né le 10 mars 1754 à Partenay (Deux-Sèvres - France)
  • Décédé le 10 février 1833 à Mazières-en-gatines (Deux-Sèvres - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 3 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Deux-Sèvres
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

député à l'Assemblée législative de 1791, né à Parthenay (Deux-Sèvres) le 10 mars 1754, mort à Mazières-en-Gâtine (Deux-Sèvres) le 10 février 1833, était fils d'un notaire de Parthenay. Il vint à Paris dès sa jeunesse, entra chez un procureur, et revint à Parthenay reprendre l'étude de son père. Officier municipal de Parthenay en 1790, puis administrateur et président de l'administration du département, il présida l'assemblée électorale du 3 septembre 1791, et fut élu par elle député des Deux-Sèvres à l'Assemblée législative, le 2e sur 7, par 227 voix sur 335 votants. Il siégea parmi les modérés, n'aborda point la tribune, et, après la session, fut nommé juge de paix à Parthenay, président (an III) du tribunal criminel militaire à Niort et à Fontenay, devint (an IV) procureur-syndic du district de Parthenay, puis membre et président de l'administration centrale des Deux-Sèvres. Il reprit, l'année suivante, ses fonctions de juge de paix, qu'il ne quitta plus qu'en l'an IX, pour la place de juge au tribunal de 1re instance de Parthenay. Il présida le conseil d'arrondissement, de l'an IX en 1806, et fut désigné en l'an XII, puis en 1806 comme candidat au Corps-législatif, sans y être admis par le Sénat conservateur. Chevalier de la Légion d'honneur. On a de lui: Oraison funèbre de Mirabeau prononcée à Niort (1791), plusieurs brochures politiques, et une autobiographie inédite.


Retour haut de page