Etienne Claye

1740 -

Informations générales
  • Né le 12 août 1740 à Inconnu ( - )
  • Décédé à une date inconnue

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 27 août 1791 au 20 septembre 1792
Département
Eure-et-Loir
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

frère du précédent, député à l'Assemblée législative de 1791, né le 12 août 1740, mort à une date inconnue, était, comme son frère, cultivateur, Il exerçait cette profession à Bu (Eure-et-Loir), et y joignait les fonctions d'administrateur du département, quand il fut élu, le 27 août 1791, le 2e sur 9, avec 167 voix (288 votants) député d'Eure-et-Loir à l'Assemblée législative. Il siégea à gauche, sans s'associer pourtant à tous les votes de la majorité. C'est ainsi que dans la séance du 23 août 1792, il se déclara opposé à l'expulsion du royaume de tous les ecclésiastiques non assermentés : il réclama même la question préalable sur le projet de décret présenté par Benoiston, et appuyé par Delacroix, et dit : « Il semble qu'on veuille nous faire terminer notre carrière par une loi aussi injuste que barbare. Il n'y a que quatorze jours que nous avons décrété le serment de la liberté et de l'égalité, et aujourd'hui vous voulez punir très rigoureusement une infinité de gens qui n'ont fait, en refusant leur serment, que ce que la loi leur permettait de faire; vous punissez, en outre, des gens pour la liberté de leur opinion, comme des criminels de lèse-nation. Laissez le choix aux municipalités de distinguer les perturbateurs d'avec ceux à qui elles n'ont rien à reprocher ; et que ceux qui ont mérité, par leur mauvaise conduite, la déportation, soient libres, en sortant du royaume, d'aller où bon leur semblera. »


Retour haut de page