Jean-Baptiste Noël

1727 - 1793

Informations générales
  • Né le 29 juin 1727 à Remiremont (Vosges - France)
  • Décédé le 8 décembre 1793 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 4 septembre 1792 au 8 décembre 1793
Département
Vosges
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

membre de la Convention, né à Remiremont (Vosges) le 24 juin 1727, exécuté à Paris le 7 décembre 1793, était homme de loi et officier principal du chapitre noble des chanoinesses de sa ville natale. Il fit partie de l'assemblée provinciale de Lorraine, fut élu, au début de la Révolution, procureur-syndic du substitut de Remiremont, et, le 4 septembre 1792, fut envoyé à la Convention par le département des Vosges, le 5e sur 8, par 210 voix (366 votants). Attaché à l'ancien régime, il vit avec déplaisir l'établissement de la république, et, dans le procès du roi, fut un des sept députés qui se récusèrent ; il répondit au 1er appel nominal : « J'ai l'honneur d'observer que mon fils était grenadier au bataillon des Vosges ; il est mort en combattant des ennemis que Louis est accusé d'avoir suscités contre nous, Louis est cause première de la mort de mon fils, la délicatesse me force à ne pas voter. » Au 2e appel nominal : «Je me récuse d'après les motifs que j'ai énoncés dans le premier appel nominal. » Il remplit ensuite une mission dans le centre de la France, oit il combattit l'influence de Léonard Bourdon, se rallia au parti des Girondins, et fut arrêté peu après leur chute. Traduit devant le tribunal révolutionnaire (18 frimaire an II), il fut condamné à mort, comme ayant conspiré contre l'unité de la République, et exécuté le 7 décembre 1793. Ses biens, qui avaient été confisqués, furent rendus à sa famille le 14 avril 1795.


Retour haut de page