Ferdinand, Joseph, Jean, Sébastien Escanyé

1795 - 1874

Informations générales
  • Né le 2 octobre 1795 à Vinça (Pyrénées-Orientales - France)
  • Décédé le 22 décembre 1874 à Perpignan (Pyrénées-Orientales - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 30 novembre 1831 au 25 mai 1834
Département
Pyrénées-Orientales
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1834, né à Vinça (Pyrénées-Orientales) le 2 octobre 1795, mort à Perpignan le 22 décembre 1874, fils de Sébastien Escanyé qui avait été député à l'Assemblée législative, il suivit la carrière militaire.

Il avait le grade de capitaine d'état-major lors de son entrée à la Chambre des députés, le 30 novembre 1831 : le 3e collège des Pyrénées-Orientales (Prades) lui avait donné 52 voix sur 98 votants et 153 inscrits, contre 46 à M. Durand (François). Il prit une position intermédiaire entre l'opposition et la majorité gouvernementale, tout en se rapprochant davantage de celle-ci. En effet, s'il fut, le 5 janvier 1832, du nombre des députés qui protestèrent contre la dénomination inconstitutionnelle de « sujets » employée par les ministres, on ne trouve son nom ni parmi les signataires du Compte-rendu des députés de l'opposition (mai 1832), ni parmi les membres qui se récusèrent en 1833, dans l'affaire du journal la Tribune.

M. Escanyé échoua, aux élections du 21 juin 1834, avec 52 voix contre 62 à M. Lacroix. Il fut admis à la retraite, le 15 décembre 1855, comme lieutenant-colonel d'état-major. Nommé chevalier de la Légion d'honneur le 10 mai 1832, il avait été promu au grade d'officier le 24 octobre 1848.

Date de mise à jour: août 2013


Retour haut de page