Jean-Jacques Fockedey

1758 - 1853

Informations générales
  • Né le 15 février 1758 à Dunkerque (Nord - France)
  • Décédé le 11 mai 1853 à Marcq-en-bareuil (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 3 septembre 1792 au 3 avril 1793
Département
Nord
Groupe
Plaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

membre de la Convention, né à Dunkerque (Nord) le 15 février 1758, mort à Marcq-en-Barœul (Nord) le 12 mai 1853, était médecin et président du collège à Dunkerque, lorsqu'il fut élu (septembre 1792) membre de la Convention par le département du Nord. Il siégea parmi les modérés, et, dans le procès de Louis XVI, répondit au 2e appel nominal (question de l'appel au peuple) : « Comme je crois que la majorité de la nation est composée de bons citoyens et non d'intrigants ; comme la guerre ne peut avoir lieu qu'entre deux partis qui se choquent, je crois cille le recours au souverain est le meilleur parti que vous puissiez prendre; je dis oui. » Au 3e appel nominal: « Louis est la cause de la mort de plusieurs milliers de Français, de la dévastation de nos terres, de l'anéantissement de nos relations commerciales; mais le principe conservateur de la République entière, c'est de ne compromettre, par notre Jugement, ni la sûreté, ni la propriété de ceux qui nous envoient. D'après ces motifs, et comme législateur, je vote pour la détention jusqu'à ce que la République ne soit plus en danger. » Dans la séance du 6 janvier 1793, il se prononça énergiquement contre la permanence des sections et contre l'influence qu'elles tendaient à exercer sur l'Assemblée. Il donna sa démission pour raisons de santé le .2 avril 1793: et se retira dans le Nord, où il mourut à un âge très avancé.

Retour haut de page