Etienne Martin le Juste

1745 - 1834

Informations générales
  • Né le 14 février 1745 à Marseille (Bouches-du-Rhône - France)
  • Décédé le 6 juillet 1834 à Marseille (Bouches-du-Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 30 août 1791 au 2 août 1792
Département
Bouches-du-Rhône
Groupe
Constitutionnels

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1791, dates de naissance et de mort inconnues, négociant et maire de Marseille, il fut élu, le 30 août 1791, député des Bouches-du-Rhône à l'Assemblée législative, le 1er sur 10, par 574 voix (591 votants).

Il fit partie des monarchistes constitutionnels et prit quelquefois la parole; le 28 octobre 1791, il fit lecture d'un extrait d'une lettre de Marseille, d'où il résultait que cette ville était alors livrée « à la fureur des soldats et des officiers du régiment d'Ernest », à la suite d'une querelle survenue entre deux maîtres d'armes, l'un soldat suisse, l'autre garde national. Etienne Martin obtint alors un vote d'éloges pour la municipalité de Marseille. La municipalité suivante ayant, en juillet 1792, fait parvenir à l'Assemblée une adresse où plusieurs parties de la Constitution monarchique étaient vivement attaquées, Martin parut à la tribune et, au milieu des murmures des tribunes, dit que l'adresse « était audacieusement criminelle », et qu'elle suffirait « pour déshonorer à jamais la commune de Marseille ».

Il ne tarda pas d'ailleurs à quitter l'Assemblée, et envoya sa démission de député le 2 août suivant.


Retour haut de page