Louis, François Papin

1738 - 1814

Informations générales
  • Né le 14 novembre 1738 à Ancenis (Loire-Inférieure - France)
  • Décédé le 25 mars 1814 à Ancenis (Loire-Atlantique - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 3 septembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

député en 1791, né à Ancenis (Loire-Inférieure) le 14 novembre 1738, mort à Ancenis le 25 mars 1814, fils d'un procureur fiscal d'Ancenis, se fit recevoir avocat au parlement de Rennes, et devint sénéchal du comte de Sérent et de la baronnie de Montrelais. Député d'Ancenis aux Etats de Bretagne en 1788, partisan de la Révolution, il devint, en 1790, administrateur du département de la Loire-Inférieure, secrétaire de l'assemblée électorale de Nantes, et rédigea, en cette qualité, une adresse à Louis XVI. Elu, le 3 septembre 1791, député de la Loire-Inférieure à l'Assemblée législative, le 6e sur 8, par 143 voix (179 votants), il fit partie du comité des monnaies et assignats, vota avec les modérés, et déposa sur le bureau de l'Assemblée (février 1792) un travail sur les banques de secours. Après la session, il revint à Ancenis, fit partie (juillet 1793) du comité d'approvisionnement de l'armée royaliste, et, à la reprise de la ville par les républicains, fut condamné à mort. Mais une maladie grave, dont il était alors atteint, lui valut un sursis, qui le sauva. Le gouvernement consulaire le nomma président du tribunal civil d'Ancenis, fonctions qu'il l'emplit jusqu'à sa mort.


Retour haut de page