Antoine Conte

1737 - 1811

Informations générales
  • Né le 21 octobre 1737 à Oloron (Basses-Pyrénées - France)
  • Décédé le 28 octobre 1811 à Monein (Pyrénées-Atlantiques - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Basses-Pyrénées
Groupe
Plaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Anciens, né à Oloron (Basses-Pyrénées), le 21 octobre 1737, mort à Monein (Basses-Pyrénées) le 28 octobre 1811, il était, à Pau, procureur syndic du département des Basses-Pyrénées, quand il en devint le député à la Convention, le 5 septembre 1792, le 2e sur 7, par 351 voix (459 votants).

Il siégea dans la Plaine, et, lors du procès de Louis XVI, se prononça, au 3e appel nominal, pour « la réclusion pendant la guerre et le bannissement à la paix, sous peine de mort ».

Après le 9 thermidor, il attaqua les derniers survivants du parti jacobin et montagnard, et se fit notamment le dénonciateur de Bourbotte, à propos des événements du 12 germinal an III. Il parla encore, le 16 messidor, sur l'acte constitutionnel.

Conte entra, le 4 brumaire an IV, comme ex-conventionnel au Conseil des Anciens, où il se fit peu remarquer, et d'où il sortit le 30 floréal an V.

Date de mise à jour : octobre 2012

Retour haut de page