Julien, Urbain, François, Marie, Riel Lefebvre de la Chauvière

1757 - 1816

Informations générales
  • Né le 24 novembre 1757 à Challans (Vendée - France)
  • Décédé le 1er juillet 1816 (Lieu de décès inconnu)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 5 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Girondins
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 15 octobre 1795 au 20 mai 1797
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, député au Conseil des Cinq-Cents, né en 1757, mort en 1816, était jurisconsulte à Nantes avant la Révolution.

Il était devenu procureur-syndic de la ville de Nantes, lorsqu'il fut élu, le 5 septembre 1792, député de la Loire-Inférieure à la Convention, le 2e sur 8, par 238 voix (461 votants). Il signala à ses collègues les troubles entretenus dans sa région par les prêtres et les familles des émigrés, et, dans le procès de Louis XVI, se prononça contre l'appel au peuple et pour la déportation.

Lié avec les Girondins, il protesta contre le 31 mai et fut un des 73 députés « fédéralistes » mis en état d'arrestation.

Il sortit de prison après le 9 thermidor, fut réintégré à la Convention le 18 frimaire an III, et applaudit à la répression de l'insurrection de prairial.

En 1795, Lefebvre (de Nantes) fut, avec son collègue Ramel, envoyé en mission en Belgique ; il proclama la liberté de la navigation de l'Escaut, et fut activement mêlé à la réunion des Pays-Bas à la France.

Réélu, le 23 vendémiaire an IV, député de la Loire-Inférieure au Conseil des Cinq-Cents, par 62 voix (239 votants), il y parla sur l'organisation des conseils de santé, quitta l'Assemblée en 1798, et termina ses jours dans la retraite.


Retour haut de page