André, Jean, Paul Lemaire

1798 - 1863

Informations générales
  • Né le 30 novembre 1798 à Dunkerque (Nord - France)
  • Décédé le 18 décembre 1863 à Dunkerque (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Nord
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1848, né à Dunkerque (Nord) le 30 novembre 1798, mort à Dunkerque le 18 décembre 1863, propriétaire, conseiller d'arrondissement, colonel de la garde nationale de Dunkerque, il obtint d'un de ses biographes cette appréciation: « Cœur de bronze, bras de fer, épée d'or! » Un autre biographe dit, plus simplement, que M. Lemaire est un « républicain honnête et sincère, mais n'a guère l'étoffe d'un législateur. On le dit pétri de bonnes intentions. »

Le 23 avril 1848, M. Lemaire fut élu représentant du Nord à l'Assemblée constituante, le 19e sur 28, par 127,439 voix (234,867 votants, 278,352 inscrits). Il fit partie du comité de l'intérieur, et vota, avec les républicains modérés,

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour les poursuites contre L. Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- pour l' incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- contre la proposition Rateau,
- pour l'interdiction des clubs,
- contre la demande de mise en accusation du président et des ministres.

Non réélu à la Législative, il ne reparut plus sur la scène politique. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 10 décembre 1850.

Date de mise à jour: janvier 2016


Retour haut de page