Jean, Laurent, Germain Tournier

1750 - 1807

Informations générales
  • Né le 2 décembre 1750 à Saint-papoul (Aude - France)
  • Décédé le 31 janvier 1807 à Saint-papoul (Aude - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 4 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Aude
Groupe
Modérés
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 26 octobre 1795 au 28 décembre 1795
Département
Aude
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

membre de la Convention, député au Conseil des Cinq-Cents, né à Saint-Papoul (Aude) le 1er décembre 1759, mort à une date inconnue, était propriétaire à Saint-Papoul, lorsqu'il fut élu, le 4 septembre 1792, député de l'Aude à la Convention, le 4e sur 8, par 299 voix (387 votants). Il siégea parmi les modérés et répondit au 5e appel nominal dans le procès du roi: « J'ai voté dans les deux précédentes questions pour l'affirmative comme législateur, et non comme juge, n'ayant reçu aucun mandat de mes commettants pour juger des procès criminels, ni pour cumuler des fonctions incompatibles. Je vais encore prononcer comme représentant du peuple sur la troisième question, sous son rapport politique.

« Fort de ma conscience qui ne m'a jamais trompé, n'envisageant que l'intérêt de la patrie, le salut du peuple, le maintien et la sûreté de la République, je vote, comme mesure de sûreté générale, pour la réclusion de Louis pendant tout le temps de la guerre, et pour le bannissement à perpétuité à la paix. »Il vota en outre pour l'appel au peuple et pour le sursis. Ami des Girondins, il fut décrété d'arrestation pour avoir protesté contre les événements du 31 mai, et, après avoir subi une détention de plusieurs mois, il rentra à la Convention le 18 frimaire an III. Elu, le 4 brumaire an IV, député au Conseil des Cinq-Cents comme ex-conventionnel, il n'y joua qu'un rôle effacé et donna sa démission le 8 nivôse suivant.


Retour haut de page