Lambert Rivière

1753 - 1828

Informations générales
  • Né le 13 mai 1753 à Bar-sur-aube (Aube - France)
  • Décédé le 8 octobre 1828 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1797 au 4 septembre 1797
Département
Aube
Groupe
Droite
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 28 juillet 1803 au 4 juin 1814
Département
Aube
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Aube

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents, et au Corps législatif, né à Bar-sur-Aube (Aube) le 13 mai 1753, mort à Paris le 8 octobre 1828, « fils de maître Claude-Jean Rivière, conseiller du roi, élu de cette ville, et de dame Reine-Esther Aubert, » il était, en 1788, attaché au ministère de la maison du roi.

Il se mêla fort peu de politique, passa sans encombre le temps de la Terreur, et fut élu, le 23 germinal an V, député de l'Aube au Conseil des Cinq-Cents, par 164 voix (213 votants). Il fut adjoint à la commission des postes et messageries, et prit place parmi les adversaires du Directoire. Aussi son élection fut-elle annulée au 18 fructidor.

Rallié ensuite au 18 brumaire, il fut élu, le 9 thermidor an XI, par le Sénat conservateur, député de l'Aube au Corps législatif, et devint vice-président de l'assemblée le 9 avril 1806; son mandat lui fut renouvelée le 18 lévrier 1808. En 1814, il était maire de Pont-sur-Seine, ou il se signala pendant l'invasion, et président du conseil général de son département depuis l'an XII.

La Restauration le nomma maître des requêtes au conseil d'Etat ; il fut retraité, comme tel, le 20 août 1818.

Chevalier de la Légion d'honneur, du 6 novembre 1814.

Date de mise à jour: juin 2013


Retour haut de page