Vincent, Jacques Bodin

1758 - 1832

Informations générales
  • Né le 3 décembre 1758 à Thouars (Deux-Sèvres - France)
  • Décédé le 1er janvier 1832 à Sainte-verge (Deux-Sèvres - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1799 au 26 décembre 1799
Département
Deux-Sèvres

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-Cents, frère du conventionnel Pierre Joseph François Bodin (que tous les biographes, à l'exemple du Moniteur officiel, ont jusqu'ici confondu avec lui), né à Thouars (Deux-Sèvres), le 3 décembre 1758, mort à Sainte-Verge (Deux-Sèvres) le 1er janvier 1832, il était, en 1789, maire et commandant de la garde nationale de Gournay (Deux-Sèvres).

Membre, le 11 août 1790, du directoire des Deux-Sèvres, et président du tribunal de Thouars en octobre 1792, il fut élu député au Conseil des Cinq-Cents, le 23 germinal an VII : il y demanda, à la séance du 24 fructidor, « la peine de mort contre les déserteurs à l'intérieur. »

Le Consulat le fit juge au tribunal d'appel de Poitiers (24 floréal an VIII), et l'Empire, président de la Cour criminelle des Deux-Sèvres (3 janvier 1809), puis président de chambre à Poitiers, le 19 mai 1811.

Date de mise à jour: février 2013


Retour haut de page