René, Mathurin, Charles, François Robert

1761 - 1852

Informations générales
  • Né le 10 février 1761 à Painpont (Ille-et-Vilaine - France)
  • Décédé le 29 septembre 1852 à Ploërmel (Morbihan - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 12 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Morbihan
Groupe
Majorité
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 11 septembre 1819 au 9 mai 1823
Département
Morbihan
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant aux Cent-Jours, député de 1819 à 1823, né à Paimpont (Ille-et-Vilaine) le 10 février 1761, mort à Ploërmel (Morbihan) le 29 septembre 1852, « fils de René-Guillaume Robert, marchand de fil, et d'Emilie-Magdeleine Laville », il était homme de loi au moment de la Révolution.

Partisan des idées nouvelles, il devint administrateur de son district et maire de Ploërmel, puis, sous l'Empire, fut juge d'instruction à Ploërmel et juge au tribunal civil.

Elu, le 12 mai 1815, représentant à la Chambre des Cent-Jours par le grand collège du Morbihan, avec 55 voix (90 votants), il siégea dans la majorité.

Réélu député, le 11 septembre 1819, par 303 voix (569 votants, 732 inscrits), il prit place à gauche, vota contre les deux lois d'exception, mais ne prit pas part au vote sur la nouvelle loi électorale. Il quitta la vie politique aux élections de 1824. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 5 mai 1831.

Date de mise à jour: janvier 2015


Retour haut de page