Henri Bouchard

1761 - 1818

Informations générales
  • Né le 18 février 1761 à Villy (Côte-d'Or - France)
  • Décédé le 15 mai 1818 à Poitiers (Vienne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 5 mai 1811 au 4 juin 1814
Département
Côte-d'Or
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Côte-d'Or

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1811 à 1815, né à Villy (Côte D’Or), le 18 février 1761, « fils légitime de Mtre François Bouchard avocat à la cour et bailly de St Seine et de Dame Elizabeth Vereulle », mort à Poitiers (Vienne), le 15 mai 1818, il était avocat à Dijon avant la Révolution, et devint procureur de la commune, conseiller municipal de la même ville, conseiller de préfecture de la Côte d'Or (16 mars 1809), et procureur général près la Cour impériale de Poitiers (mai 1811).

Il fut nommé par le Sénat conservateur, le 4 mai 1811, député de la Côte D’Or au Corps législatif, vota en 1814 la déchéance de Napoléon, présenta un rapport demandant la fermeture des boutiques les dimanches et fêtes, parla contre la liberté de la presse, pour le maintien de la taxe du sel, pour la restitution au clergé des biens d'église non vendus, et appuya énergiquement le gouvernement dans ses mesures fiscales, dans la question de l'organisation de la Cour de cassation, dans la défense des prérogatives de la Chambre des pairs, etc.

Il n'a pas fait partie d'autres législatures. Michaud a dit, en parlant de lui, qu'il recevait 15,000 francs, comme procureur général, pour parler, et 10,000 francs, comme membre du Corps législatif, pour se taire.

Chevalier de la Légion d'honneur du 3 octobre 1814.

Date de mise à jour: mai 2013

Retour haut de page