Jean-Baptiste, Jacques Legrix la Salle

1766 - 1840

Informations générales
  • Né le 10 mai 1766 à Bordeaux (Gironde - France)
  • Décédé le 17 juillet 1840 à Bordeaux (Gironde - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 28 juillet 1803 au 4 juin 1814
Département
Gironde
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Gironde
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Gironde
Groupe
Royalistes modérés
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 3 juillet 1830 au 11 février 1831
Département
Gironde
Groupe
Groupe constitutionnel

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de l'an XI à 1815, député de 1827 à 1831, né à Bordeaux (Gironde) le 10 mai 1766, mort à Bordeaux le 17 juillet 1840, « fils de messire Jacques Legrix, chevalier, président, trésorier de France, et de dame Madeleine Mathieu », propriétaire à Bordeaux, il fut élu, le 9 thermidor an XI, par le Sénat conservateur, député de la Gironde au Corps législatif.

Ce mandat lui ayant été renouvelé le 18 février 1808, Legrix de Lasalle siégea jusqu'à la fin de l'Empire. Conseiller général de la Gironde (1811-1828 et 1831-1833), il adhéra à la déchéance de Napoléon, se porta de nouveau candidat à la députation le 24 novembre 1827, et fut élu, par le collège de département de la Gironde, avec 268 voix sur 526 votants et 637 inscrits.

Il vota l'adresse des 221 contre le cabinet Polignac, obtint sa réélection, comme royaliste constitutionnel, le 3 juillet 1830, avec 291 voix (562 votants), et quitta la Chambre, pour raison de santé, le 11 février 1831, après avoir prêté serment au gouvernement de Louis-Philippe.

Louis XVIII l'avait nommé chevalier de la Légion d'honneur le 2 novembre 1814.

Il avait épousé la fille de M. Journu-Aubert, sénateur.

Date de mise à jour : octobre 2013

Retour haut de page