Louis, Charles Sapey

1769 - 1857

Informations générales
  • Né le 7 mars 1769 à Le grand-lemps (Isère - France)
  • Décédé le 5 mai 1857 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 17 avril 1802 au 1er juillet 1808
Département
Isère
Groupe
Bonapartiste
Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 12 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Isère
Groupe
Bonapartiste
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 11 septembre 1819 au 9 mai 1823
Département
Isère
Groupe
Opposition constitutionnelle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 21 avril 1828 au 16 mai 1830
Département
Isère
Groupe
Opposition libérale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Isère
Groupe
Opposition libérale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 15 mars 1833
Département
Isère
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 16 mars 1833 au 25 mai 1834
Département
Isère
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 novembre 1837
Département
Isère
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Isère
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Isère
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Isère
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Isère
Groupe
Majorité gouvernementale

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 26 janvier 1852 au 5 mai 1857

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de l'an X à 1808, représentant aux Cent-Jours, député de 1819 à 1823, de 1828 à 1848 et sénateur du second Empire, né au Grand-Lemps (Isère) le 7 mars 1769, mort à Paris le 5 mai 1857, il sortit en l'an II de l'Ecole militaire et fut incorporé au 9e bataillon de l'Isère, qui devint, à l'armée d'Italie, la 12e demi-brigade d'infanterie légère.

Rentré dans ses foyers en l'an VI, il fut nommé directeur géneral des bâtiments de correspondance entre le continent et l'île de Corse.

Secrétaire particulier de Lucien Bonaparte au ministère de l'Intérieur en l'an VIII, secrétaire de légation de France en Espagne en l'an IX, il fut appelé (27 germinal an X), par le choix du Sénat conservateur, à représenter au Corps législatif le département de l'Isère. Il siégea jusqu'en 1808 et soutint de tout son pouvoir le gouvernement impérial, rendant les Cent-Jours.

M. Sapey fut élu représentant du grand collège de l'Isère (12 mai 1815) par 86 voix (108 votants).

La seconde Restauration l'avait rendu à la vie privée. Il reparut à la Chambre des députés le 11 septembre 1819, comme l'élu du même collège, avec 707 voix (1 019 votants, 1 293 inscrits), siégea dans l'opposition constitutionnelle et opina généralement avec les libéraux.

Sorti de la Chambre en 1823, il y rentra le 21 avril 1828, le 2e arrondissement de l'Isère (Tullins) lui ayant donné 110 voix sur 172 votants et 215 inscrits, contre 62 à M. Brenier de Montmorand, en remplacement d'Auguste Périer, qui venait d'opter pour une autre circonscription. M. Sapey combattit le ministère Polignac et vota l'Adresse des 221.

Réélu, le 23 juin 1830, par 132 voix (213 votants, 240 inscrits) contre 77 à M. d'Haussez, il adhéra à la monarchie de Louis-Philippe, qui le nomma (1833) conseiller maître à la Cour des comptes. À la Chambre, il soutint constamment la politique doctrinaire et conservatrice, et approuva les lois de dotation et d'apanage, ainsi que l'indemnité Pritchard.

Il avait obtenu successivement sa réélection :
- le 5 juillet 1831, dans le 7e collège du même département, par 124 voix (228 votants, 283 inscrits), contre 64 à M. Hipp. de Barral;
- le 16 mars 1833, à la suite de sa nomination au Conseil d'Etat;
- le 21 juin 1834, par 176 voix (205 votants, 304 inscrits) ;
- le 4 novembre 1837, par 209 voix (225 votants, 347 inscrits) le 2 mars 1839, par 234 voix (250 inscrits) ;
- le 9 juillet 1842, par 209 voix (292 votants, 357 inscrits), contre 77 à M. Plancher ;
- le 1er août 1846, par 273 voix (283 votants, 439 inscrits).

Sa carrière politique fut interrompue pour la révolution de 1848. Mais le gouvernement présidentiel de Louis-Napoléon Bonaparte l'appela, le 26 janvier 1852, à siéger dans le nouveau Sénat, où M. Sapey se montra, jusqu'à sa mort (1857), le défenseur zélé des institutions nouvelles.

Il avait été admis à la retraite, comme conseiller maître à la Cour des comptes, le 7 mai 1851.

Date de mise à jour: mai 2015

Retour haut de page