François, Joseph Souque

1767 - 1820

Informations générales
  • Né le 19 septembre 1767 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 14 septembre 1820 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 2 mai 1809 au 4 juin 1814
Département
Loiret
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Loiret
Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 10 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Loiret
Groupe
Constitutionnel libéral

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif en 1809, représentant aux Cent-Jours, né à Paris le 19 septembre 1767, mort à Paris le 14 septembre 1820, « fils de Jean-Bertrand Souque, maître ès arts et en chirurgie, et de Anne-Marguerite Gaillard », il se lia avec les Girondins, notamment avec Brissot, avec lequel il fut arrêté à Moulins et enfermé à la Conciergerie.

Remis en liberté après le 9 thermidor, il entra dans la diplomatie et fut secrétaire de légation en Hollande pendant trois ans. Nommé, le 11 floréal an VIII, secrétaire général du Loiret, puis président d'un des cantons d'Orléans, il fut élu, le 2 mai 1809, par le Sénat conservateur, député du Loiret au Corps législatif. Il adhéra à la déchéance de l'empereur et parla en faveur du gouvernement représentatif et de la liberté de la presse.

Réélu, le 10 mai 1815, représentant à la Chambre des Cent-Jours, par l'arrondissement d'Orléans, avec 46 voix (85 votants, 197 inscrits), contre 18 à M. Petit de la Fosse, il rentra dans la vie privée à la seconde Restauration.

On a de lui deux comédies en prose : Le Chevalier de Canolle, et Orgueil et vanité, qui furent jouées avec succès à l'Odéon et au Théâtre-Français en 1816 et en 1819. Chevalier de la Légion d'honneur.

Date de mise à jour: avril 2013


Retour haut de page