Bernard, Augustin de Cardenau

1766 - 1841

Informations générales
  • Né le 5 août 1766 à Dax (Landes - France)
  • Décédé le 21 janvier 1841 à Tilh (Landes - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 20 octobre 1818 au 17 août 1822
Département
Landes
Groupe
Libéraux constitutionnels
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Landes
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1818 à 1822, puis de 1830 à 1831, né à Dax (Landes), le 5 août 1766, mort à Tilh (Landes), le 21 janvier 1841, d'une famille distinguée dans le barreau, il entra au service dans le 1er bataillon des Landes, le 1er juin 1791, et, nommé sous-lieutenant et lieutenant au 80e de ligne, les 12 et 14 juin 1792, il fit les guerres de 1792 à l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales. A la prise de la redoute Marie-Louise (8 thermidor an II), il fut nommé adjudant général chef de bataillon sur le champ de bataille, et confirmé dans ce grade le 18 du même mois. Adjudant général chef de brigade le 25 prairial an III, il fut d'abord attaché à l'état-major du général Moncey, et passa l'année suivante à l'armée des côtes de l'Océan, commandée par le général Hoche. Réformé à la suppression de l'armée de l'Ouest, il resta sans emploi du 1er vendémiaire an V au 21 brumaire an VII. Le 21 frimaire de cette dernière année, il reçut l'ordre d'aller prendre le commandement de la 101e demi-brigade de ligne, qui faisait alors partie de l'armée du Rhin, et passa en l'an VIII à celle d'Italie. L'année suivante, il servit à la même armée sous les ordres du général Brune. Le 19 frimaire an XII, il reçut la décoration de la Légion d'honneur, et bientôt la croix d'officier. Employé à l'armée de Naples pendant la campagne de 1806, il devint général de brigade, le 1er mars 1807, commanda ensuite la division destinée pour les îles Ioniennes, où il resta de 1808 à 1813, fut créé (20 mars 1812), baron de l'Empire et ne rentra en France que le 25 juillet 1814. Mis en non-activité le 1er août 1815, il fut admis à la retraite en 1822.

Le 20 octobre 1818, élu député par le collège de département des Landes, il vota avec les royalistes constitutionnels, contre les lois suspensives de la liberté de la presse et de la liberté individuelle (1819), et pour le nouveau système électoral amendé. Réélu député du 2e arrondissement des Landes (Dax), le 23 juin 1830, il se montra favorable au gouvernement de Juillet, qui le releva de la position de retraite pour le placer, jusqu'au 11 juin 1832, dans le cadre de réserve.

Date de mise à jour: mai 2015


Retour haut de page