Louis, Joseph, Théodore Humann

1803 - 1873

Informations générales
  • Né le 8 juin 1803 à Landau (Haut-Rhin - France)
  • Décédé le 15 mai 1873 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1846 à 1848, né à Landau (Haut-Rhin) le 8 juin 1803, mort à Paris le 15 mai 1873, fils aîné du ministre Jean Georges Humann, il entra dans les finances sous les auspices de son père et fut, sous Louis-Philippe, receveur général du Bas-Rhin.

Le 1er août 1846, il brigua les suffrages des électeurs du 1er collège de ce département (Strasbourg) et fut élu député par 273 voix (470 votants, 519 inscrits), contre 118 à M. de Hell et 74 à M. Champy. Assis au 9e banc du centre gauche, il vota avec le gouvernement jusqu'à la révolution de février. Un biographe disait de lui « M. Humann est d'autant plus nouveau à la politique qu'il ne s'en est jamais occupé et ne s'en occupe pas encore. Il vote machinalement pour le ministère, et si vous lui en faites un reproche il vous répondra: « Monsieur, devenez ministre, et je voterai pour vous. »

La révolution de février 1848 mit fin à la carrière parlementaire de M. Th. Humann, qui, nommé plus tard (19 décembre 1864) maire de Strasbourg, exerça ces fonctions au moment du siège de cette ville. Fait chevalier de la Légion d'honneur le 2 mai 1840, il a été promu au grade d'officier le 12 août 1866 et de commandeur le 14 décembre 1871.

Date de mise à jour: septembre 2014

Retour haut de page