Pierre, Benoît Soult

1770 - 1843

Informations générales
  • Né le 19 juillet 1770 à Saint-amans-la-bastide (Tarn - France)
  • Décédé le 7 mai 1843 à Tarbes (Hautes-Pyrénées - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 16 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Tarn

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant aux Cent-Jours, né à Saint-Amans-la Bastide (Tarn) le 19 juillet 1770, mort à Tarbes (Hautes-Pyrénées) le 7 mai 1843, « fils de Jean Soult, notaire, et de demoiselle Marie Brigitte de Lapierre, mariés », et frère du maréchal, il s'engagea en 1783 dans le régiment de Touraine.

Caporal en 1791, il fit campagne aux armées de la Moselle, de Sambre-et-Meuse, du Danube, et prit part à la défense de Gênes. Parvenu, sous la République, au grade de chef d'escadron (an VII), et à celui de chef de brigade (an XI) au 25e chasseurs à cheval, il fut fait, en l'an XII, commandeur de la Légion d'honneur, général de brigade (juillet 1807), général de division (mars 1813), et baron de l'Empire. Benoît Soult se distingua particulièrement, sous les ordres du maréchal, son frère, en Prusse et en Espagne. Il a été fait Grand Officier de la Légion d'honneur le 17 janvier 1815.

Aux Cent-Jours, il assista à la bataille de Waterloo; il avait été élu, le 16 mai précédent, représentant de l'arrondissement de Castres à la Chambre des députés par 63 voix sur 87 votants.

Admis à la retraite par le gouvernement royal, comme lieutenant général, le 16 février 1825, il fut employé au service de l'intérieur par le gouvernement de juillet jusqu'en 1833, et promu Grand Croix de la Légion d'honneur le 21 mars 1831.

Date de mise à jour: janvier 2015


Retour haut de page