Julien, Marin, Paul Vuitry

1786 - 1879

Informations générales
  • Né le 24 février 1786 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 14 juin 1879 à Marolles-sur-seine (Seine-et-Marne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Yonne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Yonne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Yonne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Yonne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Yonne
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1834 à 1848, né à Paris le 24 février 1786, mort à Saint-Donain, commune de Marolles-sur-Seine (Seine-et-Marne) le 14 juin 1879, il entra à l'Ecole des ponts et chaussées, et devint ingénieur dans l'Yonne où il se fixa.

Partisan de la révolution de 1830, il fut successivement élu député du 4e collège de l'Yonne (Sens), le 21 juin 1834, par 139 voix (275 votants, 310 inscrits), contre 112 à M. Guichard; le 4 novembre 1837, par 227 voix (338 votants, 390 inscrits); le 2 mars 1839, par 239 voix (305 votants); le 9 juillet 1842, par 213 voix (383 votants, 439 inscrits), contre 166 à M. Guichard; le 1er août 1846, par 346 voix (535 votants, 575 inscrits), contre 187 à M. Guichard.

Il prit place dans la majorité ministérielle, parla sur les routes et sur les caisses d'épargne, fut rapporteur du budget du ministère du Commerce et des Travaux publics en 1839, du budget en 1841, des lois sur le droit d'enregistrement et sur la taxe des lettres, et vota pour le ministère Molé, pour la dotation du duc de Nemours, contre les incompatibilités, pour l'indemnité Pritchard.

Maire de Sens, conseiller général de l'Yonne depuis 1841, membre du conseil général de l'agriculture, il rentra dans la vie privée à la révolution de 1848.

Date de mise à joour: février 2014


Retour haut de page