Pascal Elie

1748 - 1837

Informations générales
  • Né le 10 janvier 1748 à Pau (Basses-Pyrénées - France)
  • Décédé le 13 juin 1837 à Lucq (Pyrénées-Atlantiques - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 13 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Basses-Pyrénées

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à la Chambre des Cent-Jours, né à Pau (Basses-Pyrénées) le 10 janvier 1748 « fils légitime d'Elie Saba du Mont Liban, licoriste de cette ville et de Marie Laroche son épouse », mort à Lucq (Basses-Pyrénées) le 13 juin 1837.

Parti jeune faire fortune à Saint-Domingue, il se réinstalla en France en 1788. Il devait, sous la Révolution, exercer plusieurs fonctions administratives, notamment en l'an 3 et pour plusieurs années administrateur du département des Basses Pyrénées; la même année il devenait commandant en chef de la garde nationale du canton de Monein.

Maire de Lucq de décembre 1807 à 1816 et de 1820 jusqu'à sa mort, il exerça également, à plusieurs reprises, les fonctions de sous-préfet par interim.

Il fut élu, le 13 mai 1815, représentant de l'arrondissement d'Oloron à la Chambre des Cent-Jours, par 27 voix (47 votants). Il s'y fit peu remarquer et n'appartint pas à d'autres législatures.

Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 2 avril 1837.

Date de mise à jour: novembre 2014


Retour haut de page