Pierre, Georges de Scey-Montbéliard

1771 -

Informations générales
  • Né le 4 mai 1771 à Besançon (Doubs - France)
  • Décédé à une date inconnue

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Doubs
Groupe
Majorité
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 17 juillet 1819
Département
Doubs
Groupe
Majorité

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1819, né à Besançon (Doubs) le 4 mai 1771, mort à une date inconnue, il était grand bailli d'épée de Dole au moment de la Révolution.

Aide de camp du maréchal de Broglie, officier supérieur dans les gendarmes de la maison du roi, chevalier de Saint-Louis, il émigra en 1791, fit campagne à l'armée des princes, rentra en France sous l'empire, et accepta les fonctions de conseiller général de la Haute-Saône, de maire de Buthiers, et de président de canton.

Après Leipsig (1813), il noua des intrigues avec Louis XVIII, fut arrêté le 23 décembre, et s'enfuit pendant qu'on le conduisait à Besançon.

La première Restauration le nomma préfet du Doubs (28 avril 1814) ; révoqué aux Cent-jours, il passa la frontière (25 mars), surtout, disent des lettres du temps, pour échapper à ses créanciers, et, au retour de Gand, sollicita la préfecture du Bas-Rhin : « D'ailleurs, il m'est indifférent, écrit-il dans sa requête, à quelle préfecture je sois nommé ; mais ce qui ne me le sera jamais, c'est d'être un seul instant sans servir le Roi. »

Il ne fut replacé à la préfecture de Besançon qu'en janvier 1816 ; il était alors député du Doubs, ayant été élu, le 22 août 1815, au grand collège de ce département, par 96 voix (150 votants, 220 inscrits) ; il siégea dans la majorité de la Chambre introuvable, fut réélu, après la dissolution, le 4 octobre 1816, par 73 voix (148 votants); prit place au côté droit, et, de la série sortante en 1819, ne se représenta plus.

Date de mise à jour: avril 2015


Retour haut de page