Marie, Jacques Durand-Fajon

1758 - 1831

Informations générales
  • Né le 15 août 1758 à Perpignan (Pyrénées-Orientales - France)
  • Décédé le 12 septembre 1831 à Montpellier (Hérault - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Hérault
Groupe
Minorité modérée
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 26 mars 1817
Département
Hérault
Groupe
Centre droit
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 20 septembre 1817 au 1er mai 1822
Département
Hérault
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 9 mai 1822 au 24 décembre 1823
Département
Hérault
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 27 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Hérault
Groupe
Centre droit
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Hérault
Groupe
Centre droit

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1827 et de 1830 à 1831, né à Perpignan (Pyrénées-Orientales) le 15 août 1758, mort à Montpellier (Hérault) le 12 septembre 1831, il était négociant dans cette dernière ville ; il y devint président du tribunal de commerce.

Elu, le 22 août 1815, avec 113 voix sur 156 votants et 232 inscrits, député de l'Hérault, par le collège de département, il vota avec la minorité de la Chambre introuvable, et « fit de vains efforts, dit un biographe parlementaire, pour soustraire son département à l'inégalité de la répartition de 100 millions ».

Durand-Fajon obtint le renouvellement de son mandat, le 4 octobre 1816, avec 92 voix (151 votants, 227 inscrits), puis le 20 septembre 1817, avec 678 voix (1,054 votants, 1,919 inscrits). Il siégea alors au centre droit. Louis XVIII lui conféra le titre de baron.

Réélu, le 9 mai 1822, dans le 1er arrondissement de l'Hérault (Montpellier), par 358 voix (638 votants, 816 inscrits), contre 271 voix à M. Sales, de Pézenas, et le 27 février 1824, par 344 voix (582 votants, 768 inscrits), contre 237 voix à M. Ratyé de la Peyrade, il parla plusieurs fois sur le commerce et les finances.

Il reçut un dernier mandat législatif, des électeurs de Montpellier, le 23 juin 1830, par 400 voix sur 731 votants et 775 inscrits, contre 221 voix à M. Pataille et 106 à M. Renouvier. Il était membre du conseil supérieur du commerce.

Il était chevalier de la Légion d'honneur.

Date de mise à jour: novembre 2013

Retour haut de page