André Haudry de Soucy

1765 - 1844

Informations générales
  • Né le 25 février 1765 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 6 janvier 1844 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Seine-et-Oise
Groupe
Droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 24 décembre 1823
Département
Seine-et-Oise
Groupe
Droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 mars 1824 au 5 novembre 1827
Département
Seine-et-Oise
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816 et de 1820 à 1827, né à Paris le 25 février 1765,« fils de André Pierre Haudry et de Justine Victoire Payneau » mort à Paris le 6 janvier 1844, propriétaire à Fontenay-lès-Briis (Seine-et-Oise), il fut élu, comme royaliste, le 22 août 1815, député de Seine-et-Oise, par le collège de département, avec 116 voix (181 votants, 251 inscrits).

Il vota, dans la Chambre introuvable, avec la majorité, ne fut pas réélu en 1816, et ne rentra au parlement que le 13 novembre 1820, comme député du même collège électoral, avec 142 voix (261 votants, 302 inscrits). Il vota avec la droite, et obtint le renouvellement de son mandat : le 10 octobre 1821 par 145 voix (262 votants, 304 inscrits), et le 6 mars 1824 par 147 voix (265 votants, 307 inscrits). Il soutint le ministère Villèle.

M. Haudry de Soucy était administrateur des salines. Un biographe parlementaire de 1824 écrivait à son sujet : « Il faut bien se garder de confondre M. Haudry, député de Seine-et-Oise, avec M. Odry, auteur du Poème des gendarmes; il y a cependant un point de comparaison entre M. Haudry de Soucy et M. Odry sans Soucy : c'est que celui-ci, comme chacun sait, est un approvisionneur de gros sel, tandis que l'autre est administrateur des salines, ainsi que nous l'apprend l'Almanach royal. »

M. Haudry de Soucy fut, dans la séance du 6 mai 1825, désigné comme l'un des candidats qui devaient être présentés au roi et parmi lesquels seraient choisis les deux nouveaux membres de la commission de surveillance pour la caisse d'amortissement. Conseiller général de Seine-et-Oise et officier de la Légion d'honneur.

Date de mise à jour: mars 2015

Retour haut de page