Antoine, Joseph de Chabrol de Chaméane

1770 - 1859

Informations générales
  • Né le 15 décembre 1770 à Riom (Puy-de-Dôme - France)
  • Décédé le 4 octobre 1859 à Challuy (Nièvre - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 27 octobre 1818 au 17 août 1822
Département
Nièvre
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1822 au 24 décembre 1823
Département
Nièvre
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Nièvre
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1818 à 1827, né à Riom (Puy-de-Dôme), le 15 décembre 1770, mort au château du Vernay, commune de Challuy (Nièvre), le 4 octobre 1859, fils aîné de Gaspard Claude François, comte de Chabrol (1740-1816), député aux Etats généraux de 1789, il émigra en 1790, et servit à l'armée de Condé.

Rentré en France sous l'empire, il devint, sous la Restauration, maire de Nevers, conseiller général de la Nièvre, chevalier de la Légion d'honneur, et fut élu député, le 27 octobre 1818, par le collège de département de la Nièvre, avec 314 voix sur 449 votants et 761 inscrits. Il siégea et vota avec la majorité ministérielle sans jamais monter à la tribune.

Candidat aux élections du 13 novembre 1822, il fut élu par le 1er collège électoral de la Nièvre (Nevers) avec 208 voix sur 289 votants et 373 inscrits, contre 72 voix données à M. Heulhard de Montigny, ancien représentant à la Chambre des Cent-Jours ; le même collège lui renouvela son mandat, le 25 février 1824, par 201 voix sur 254 votants et 353 inscrits, contre 41 voix données à M. Dupin aîné.

Après la dissolution de la Chambre (5 novembre 1827), M. de Chabrol de Chaméane renonça à la vie politique.

Le nom de Chaméane a été donné à une place de Nevers.

Date de mise à jour: juin 2015


Retour haut de page