Louis, Benjamin Fleuriau de Bellevue

1761 - 1852

Informations générales
  • Né le 23 février 1761 à La rochelle (Charente-Inférieure - France)
  • Décédé le 11 février 1852 à La rochelle (Charente-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 9 mai 1823
Département
Charente-Inférieure
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Charente-Inférieure
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Charente-Inférieure
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 3 juillet 1830 au 31 mai 1831
Département
Charente-Inférieure
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1820 à 1831, né à la Rochelle (Charente-Inférieure) le 23 février 1761, mort à la Rochelle le 11 février 1852, il était propriétaire dans cette ville, et s'occupait de géologie.

De nombreux travaux insérés dans le Journal des Mines: Sur une pierre de Vulpino (1797); Sur un carbure terreux cristallisé; Sur plusieurs volcans du département de l'Hérault (1808); Sur les côtes de la Charente-Infèrieure et de la Vendée, etc., lui valurent le titre de correspondant de l'Institut.

Conseiller général de la Charente-inférieure, il se présenta une première fois à la députation, le 24 avril 1820, dans ce département mais il échoua avec 216 voix contre 442 au général Tarayre, député sortant, dont l'élection avait été annulée. M. Fleuriau de Bellevue fut plus heureux dans la même circonscription, le 13 novembre 1820; élu député par 175 voix (312 votants, 382 inscrits), il prit place dans la majorité royaliste de la Chambre, et fut successivement réélu: le 25 février 1824, dans le 1er arrondissement de la Charente-inférieure (La Rochelle), par 216 voix (394 votants, 429 inscrits), contre 127 au général Foy; le 24 novembre 1827, au collège de département, par 112 voix (220 votants, 283 inscrits), et, le 3 juillet 1830, par 131 voix (253 votants, 316 inscrits), contre 119 à M. Allègre.

M. Fleuriau de Bellevue soutint les ministères Villèle et Polignac et ne fut pas réélu en 1831. Officier de la Légion d'honneur.

Retour haut de page