Laurent, Marc, Antoine Du Lyon de Campet

1762 - 1828

Informations générales
  • Né le 26 juillet 1762 à Mont-de-marsan (Landes - France)
  • Décédé le 21 juillet 1828 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1822 au 24 décembre 1823
Département
Landes
Groupe
Centre
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Landes
Groupe
Centre
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 17 novembre 1827 au 21 juillet 1828
Département
Landes
Groupe
Centre

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1822 à 1828, né à Mont-de-Marsan (Landes) le 26 juillet 1762, mort à Paris le 21 juillet 1828, il entra très jeune au service, et devint officier aux gardes-françaises le 26 avril 1778.

Pendant la Révolution, il se tint à l'écart et ne parut sur la scène politique qu'après le 18 brumaire.

Maire de Campet (messidor an VIII), puis de Mont-de-Marsan (janvier 1808), conseiller d'arrondissement et conseiller général des Landes, il fut fait chevalier de Saint-Louis à la Restauration, et entra dans l'administration, comme conseiller de préfecture des Landes.

Successivement élu député du 1er arrondissement électoral de ce département (Mont-de-Marsan), le 13 novembre 1822, par 137 voix (218 votants, 287 inscrits), contre 41 au général Lamarque et 37 à M. Poyféré de Cère; le 25 février 1824, par 162 voix (190 votants, 297 Inscrits), contre 23 au général Lamarque; le 17 novembre 1827, par 106 voix (175 votants, 255 inscrits) contre 65 au général Lamarque, il siégea au centre, fut compté au nombre des amis du duc de la Rochefoucauld-Doudeauville, et ne prit la parole que pour lire un rapport sur un projet de loi tendant à aliéner divers terrains de Paris destinés à la construction de nouvelles casernes.

M. de Lyon mourut en juillet 1828, et fut remplacé, le 12 décembre suivant, par le général Lamarque.


Retour haut de page