Julien, Louis, Marie de La Haye-Jousselin

1791 - 1865

Informations générales
  • Né le 12 novembre 1791 à Redon (Loire-Inférieure - France)
  • Décédé le 23 juin 1865 à Derval (Loire-Atlantique - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Loire-Inférieure
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1837 à 1848, né à Redon (Ille-et-Vilaine) le 12 novembre 1791, mort au château de Fond-des-Bois, commune de Derval (Loire-Inférieure) le 23 juin 1865, fils du député Félix de La Haye Jousselin, il appartint à l'administration des forêts.

Devenu, après 1830, intendant des domaines du duc d'Aumale, il se présenta une première fois à la députation, le 21 juin 1834, dans le 5e collège de la Loire-Inférieure (Châteaubriant), et réunit, sans être élu, 40 voix contre 61 à M. Robineau de Bougon. Il fut plus heureux dans la même circonscription le 4 novembre 1837, fut élu par 68 voix (122 votants, 151 inscrits), siégea dans la majorité, et fut réélu successivement : le 2 mars 1839, par 74 voix (123 votants, 151 inscrits); le 9 juillet 1842, par 86 voix (142 votants, 164 inscrits), contre 56 à M. de la Pilorgerie, et, le 1er août 1846, par 95 voix (181 votants, 194 inscrits), contre 84 au même concurrent.

M. Jousselin de Lahaye vota constamment selon les vœux du pouvoir et fut rendu à la vie privée par la révolution de 1848.

Date de mise à jour: juillet 2014



Retour haut de page