Charles, Henri La Roche-Saint-André

1765 - 1836

Informations générales
  • Né le 11 mars 1765 à Montaigu (Vendée - France)
  • Décédé le 20 juin 1836 à Les landes genusson (Vendée - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1822 au 24 décembre 1823
Département
Vendée
Groupe
Extrême-droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Vendée
Groupe
Extrême-droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1822 à 1827, né à Montaigu (Vendée) le 11 mars 1765, mort en sa terre de Chambrette, commune des Landes-Génusson (Vendée) le 20 juin 1836, il entra dans la marine à 12 ans, devint garde de marine, enseigne, lieutenant de vaisseau, et fit en cette qualité la guerre d'Amérique.

À la Révolution, il émigra, prit du service à l'armée des princes, et fut versé comme lieutenant au régiment Hector, escadron de la marine. Blessé à Quiberon, il parvint cependant à regagner à la nage l'escadre anglaise. À peine convalescent, il quitta l'Angleterre, et revint en France guerroyer dans le Maine, sous les ordres de M. de Rochecote. En 1799, il commanda la division de Montaigu. Aussi, à la Restauration se hâta-t-il de demander un commandement actif, mais. il ne reçut que sa mise à la retraite avec le grade de maréchal-de-camp (2 octobre 1816).

Elu, le 13 novembre 1822, député du 1er arrondissement électoral de la Vendée (Bourbon-Vendée), par 173 voix (244 votants, 308 inscrits), et réélu, le 25 février 1824, par 186 voix (248 votants, 312 inscrits), il soutint et défendit à l'extrême droite les prérogatives de la royauté de droit divin.

À la révolution de Juillet, il se retira dans ses terres.

Date de mise à jour : septembre 2015

Retour haut de page