Philippe, René Esgonnière de Thibeuf

1755 - 1838

Informations générales
  • Né le 15 décembre 1755 à Bournezeau (Vendée - France)
  • Décédé le 15 septembre 1838 à Bournezeau (Vendée - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 20 octobre 1818 au 17 août 1822
Département
Vendée
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1818 à 1822, né à Bournezeau (Vendée) le 15 décembre 1755, mort à Bournezeau le 15 septembre 1838, il était, en 1789, sénéchal de Bournezeau.

Il fit partie de la magistrature du premier Empire, et devint, en 1814, vice-président du tribunal civil de Napoléon-Vendée. Ayant conservé ces fonctions pendant les Cent-Jours, il dut, pour ce fait, quitter la France à la seconde Restauration.

Il était encore à l'étranger, quand il fut élu député, le 20 octobre 1818, par le collège de département de la Vendée, avec 363 voix sur 623 votants et 938 inscrits. Il siégea dans l'opposition de gauche, et vota en 1820 contre les lois d'exception et contre le nouveau système électoral. Cette même année, les électeurs libéraux de la Vendée firent frapper une médaille en l'honneur de leurs trois députés : Esgonnière, Manuel et Perreau.
M. Esgonnière ne fit pas partie d'autres législatures. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 5 mai 1831.

Date de mise à jour: juin 2015


Retour haut de page