Jean, Martial Azaïs

1794 - 1863

Informations générales
  • Né le 3 janvier 1794 à Espérausses (Tarn - France)
  • Décédé le 3 juillet 1863 à Toulouse (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 3 janvier 1835 au 3 octobre 1837
Département
Hérault
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Hérault
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Hérault
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1835 à 1842, né à Espérausses (Tarn), le 3 janvier 1794, fils de Jacques Louis Azaïs, négociant et de Jeanne Marie Thérèse Loumayrac, mort à Toulouse (Haute-Garonne), le 3 juillet 1863, il était, en 1818, substitut du procureur du roi au tribunal de Saint-Pons (Hérault), et fut élu, le 3 janvier 1835, à la Chambre des députés, par le 5e collège électoral de l'Hérault (Saint-Pons), en remplacement d'Hector Soult, qui avait opté pour un autre collège.

Il se rangea, dès son arrivée au Palais-Bourbon, parmi les membres de la majorité conservatrice, et, réélu les 4 novembre 1837, 2 mars 1839, 5 décembre 1840, ne se sépara jamais du pouvoir. Expliquant qu'il ne fallait pas confondre ce député avec l'auteur du fameux Système des Compensations, un biographe écrivait: « Pendant la session de 1838, M. Azaïs a été ministériel; pendant la session de 1839, il l'a été encore. Vous voyez bien qu'il n'y a pas là la moindre compensation. » Azaïs se prononça pour l'adresse amendée de 1839 et soutint le cabinet Molé.

Président du tribunal de Saint-Pons, il fut nommé, en 1840, conseiller à la Cour royale de Poitiers. Décoré de la Légion d'honneur le 15 janvier 1837.

Date de mise à jour: Janvier 2014


Retour haut de page