François, Nicolas, Augustin Costé

1789 - 1848

Informations générales
  • Né le 24 avril 1789 à Metz (Moselle - France)
  • Décédé le 22 janvier 1848 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Vosges
Groupe
Centre
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Vosges
Groupe
Centre

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1842 à 1848, né à Metz (Moselle), le 24 avril 1789, mort à Paris le 22 janvier 1848, était fils d'un officier général.

Nommé conseiller auditeur à la cour impériale de Rome en 1810, il fut successivement appelé aux fonctions de substitut à Perungia (Trasimène), (1813); de procureur du roi à Millau (Aveyron), 1814; de substitut à la cour royale de Colmar, 1816; d'avocat général à la même cour, 1820; de conseiller à la cour de Nancy, 1831, et de président de chambre à ladite cour, 1836.

Il s'était fait une réputation de libéralisme, sous la Restauration, en attaquant les Jésuites dans un discours de rentrée prononcé en novembre 1826 devant la cour de Colmar. Tout dévoué au gouvernement de juillet, il fut élu le 9 juillet 1842, député du 3e collège des Vosges (Neufchâteau), par 93 voix sur 183 votants et 203 inscrits, contre 90 à M. de Marmier. Il prit place au centre et donna son suffrage à toutes les propositions ministérielles.

Il fut réélu le 1er août 1846, par 156 voix (300 votants, 316 inscrits) contre 125 à M. Najean, se prononça contre la réforme électorale et pour la politique de Guizot, et mourut un mois avant la révolution de 1848. Il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur le 29 octobre 1826.

Date de mise à jour: août 2014


Retour haut de page