Joseph, Eugène Poncet

1791 - 1866

Informations générales
  • Né le 11 octobre 1791 à Avignon (Vaucluse - France)
  • Décédé le 15 décembre 1866 à Agen (Lot-et-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Vaucluse
Groupe
Centre ministériel
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 4 mai 1840
Département
Vaucluse
Groupe
Centre ministériel

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1837 à 1840, né à Avignon (Vaucluse) le 11 octobre 1791, mort à Agen (Lot-et-Garonne) le 15 décembre 1866, il fut incorporé, en 1813, dans le 4e régiment des gardes d'honneur, se distingua à Leipsig, reçut la croix de la Légion d'honneur, et fit la campagne de France en 1814.

Licencié à la première Restauration, il rentra à Avignon, se livra au commerce, et acquit bientôt une importante situation. Juge au tribunal de commerce de 1827 à 1828, président de ce tribunal en 1832-33, de 1841 à 1843 et de 1851 à 1852, colonel de la garde nationale d'Avignon après 1830, premier adjoint au maire de 1834 à 1837, conseiller général de Vaucluse cette dernière année, il fut élu, le 4 novembre 1837, député du 1er collège de Vaucluse (Avignon), par 268 voix (434 votants, 490 inscrits), contre 163 à M. Berryer, et fut réélu, le 2 mars 1839, par 277 voix (426 votants, 533 inscrits), contre 145 à M. Portuis de Montfaucon.

Partisan du gouvernement de juillet, il vota l'Adresse de 1839, mais donna sa démission le 4 mai 1840 pour cause de santé, et fut remplacé, le 13 juin, par M. Pertuis de Montfaucon. Nommé vice-président de l'administration des hospices en 1840, maire d'Avignon en 1843, et officier de la Légion d'honneur en 1846, il se démit de ses fonctions municipales en 1847. Après le coup d'Etat du 2 décembre 1851, il fut de nouveau appelé à la mairie d'Avignon, et consentit à exercer ces fonctions jusqu'en 1853. Il se retira complètement alors des affaires publiques.

Date de mise à jour: août 2014


Retour haut de page