Pierre Lambert

1786 - 1852

Informations générales
  • Né le 4 avril 1786 à La clayette (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 2 novembre 1852 à Charolles (Saône-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Saône-et-Loire
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1837 à 1842, né à la Clayette (Saône-et-Loire) le 4 avril 1786, mort à Charolles (Saône-et-Loire) le 2 novembre 1852, fils de Pierre Lambert, notaire à Martigny-le-Comte, et de Jeanne Geoffroy, il fit ses études au collège Sainte-Barbe, puis suivit les cours à la faculté de droit de Paris, et vint ensuite se fixer à Charolles comme avocat. Il y acquit une certaine réputation, devint bâtonnier, et, au moment des événements de 1830, fut désigné pour occuper les fonctions de maire de la ville, en raison de ses opinions libérales.

Nommé peu après Sous-préfet de Charolles, il donna sa démission en 1835; conseiller général de la Guiche en 1836, il se présenta à la députation dans le 6e collège de Saône-et-Loire (Charolles), qui l'élut, le 4 novembre 1837, par 204 voix (376 votants, 564 inscrits), contre 63 à M. de Suleau, 58 à M. de Corcelles et 46 à M. Sauzet. Il siégea dans la majorité ministérielle, et fut réélu, le 2 mars 1839, par 218 voix (433 votants, 545 inscrits) contre 135 à M. Augustin Lacroix, et 73 à M. de Suleau. Il vota pour la dotation du duc de Nemours, pour les fortifications de Paris, pour le recensement, contre les incompatibilités, contre l'adjonction des capacités.

Vice-secrétaire du conseil général de Saône-et-Loire (1839), il échoua aux élections générales de 1842 à la Chambre des députés, mais fit partie du conseil départemental jusqu'en 1848, comme l'élu du canton de Charolles depuis 1845. Chevalier de la Légion d'honneur, du 26 janvier 1833.

Date de mise à jour: juillet 2014

Retour haut de page