Mathias, Florent, Antoine Saglio

1777 - 1841

Informations générales
  • Né le 9 février 1777 à Haguenau (Bas-Rhin - France)
  • Décédé le 3 septembre 1841 à Strasbourg (Bas-Rhin - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 11 septembre 1819 au 9 mai 1823
Département
Bas-Rhin
Groupe
Gauche
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 24 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Bas-Rhin
Groupe
Centre
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Bas-Rhin
Groupe
Centre
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 3 septembre 1841
Département
Bas-Rhin
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1819 à 1823 et de 1827 à 1841, né à Haguenau (Bas-Rhin) le 9 février 1777 « fils de Messire Bernardin Saglio négociant de cette ville et de Marie Anne Piquet mariés », mort à Strasbourg (Bas-Rhin) le 3 septembre 1841, négociant dans cette dernière ville et conseiller municipal, il fut élu le 11 septembre 1819, député du grand collège du Bas-Rhin, par 387 voix (628 votants, 795 inscrits). Il vota avec le côté gauche contre les lois d'exception et contre la nouvelle loi électorale et fut de la série sortante en 1823.

Il échoua ensuite dans le 3e arrondissement électoral du Bas-Rhin (Haguenau), le 25 février 1824, avec 23 voix, contre 106 à l'élu, M. Renouard de Bussière, et le 17 novembre 1827, avec 45 voix, contre 59 à l'élu, M. Renouard de Bussière, député sortant. Le même jour, il échouait également dans le 1er arrondissement du même département (Saverne), avec 40 voix, contre 106 à l'élu, M. Wangen de Gérolsdeck ; mais huit jours plus tard, le 24, il fut élu député du grand collège du Bas-Rhin, par 143 voix (157 votants, 166 inscrits). Il prit place au centre et signa l'Adresse des 221.

Réélu à Haguenau, le 23 juin 1830, par 53 voix (87 votants, 94 inscrits) contre 32 à M. Renouard de Bussière, et successivement dans le 4e collège du Bas-Rhin (Saverne), le 5 juillet 1831, par 78 voix (135 votants, 151 inscrits), contre 30 à M. Mathieu-Faviers ; le 21 juin 1834, par 101 voix (172 votants, 206 inscrits) ; le 4 novembre 1837, par 174 voix (216 votants, 262 inscrits) ; le 2 mars 1839, par 176 voix (211 votants, 264 inscrits), M. Saglio vota constamment avec la majorité ministérielle et aprouva les lois de septembre et de disjonction. Il mourut au cours de cette dernière législature, et fut remplacé, le 9 octobre 1841, par M. J.-B. Magnier.

Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 28 octobre 1828.

Date de mise à jour: janvier 2014

Retour haut de page