Marie, Honoré, Landoald Aubert

1765 - 1845

Informations générales
  • Né le 5 octobre 1765 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 18 avril 1845 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 18 février 1808 au 4 juin 1814
Département
Gironde
Groupe
Modérés
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Gironde
Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 21 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Gironde
Groupe
Modérés
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Gironde
Groupe
Modérés
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Gironde
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps Législatif en 1808, représentant à la Chambre des Cent-Jours, député de 1831 à 1837, et pair de France, né à Paris, le 5 octobre 1765, « fils de Jean Honoré Aubert, marchand limonadier et de Marie Catherine Cordier, son épouse », mort à Paris, le 18 avril 1845, il fit partie, au début de la Révolution, de la commission populaire de Bordeaux, dévouée aux Girondins; à ce titre, proscrit au 31 mai, il se cacha à la campagne.

Après le 9 Thermidor, il devint président de district, juge suppléant, et juge de paix, et fut nommé sous-préfet de Blaye, en 1800.

Candidat au Corps législatif pour l'arrondissement de Blaye, par 38 voix sur 44 votants, il fut nommé député par le Sénat conservateur, en 1808, devint, le 18 février 1813, secrétaire de cette assemblée, où il ne s'occupa que de questions de finances.

Elu sans concurrents par l'arrondissement de Blaye, à la Chambre des Cent-Jours, le 21 mai 1815, il s'éloigna de la politique après cette législature, et ne rentra à la Chambre des députés que sous le gouvernement de Juillet, toujours pour le même arrondissement, aux élections du 5 juillet 1831 et du 24 juin 1834.

Il siégea constamment parmi les modérés, et passa à la Chambre des pairs le 7 novembre 1837. Chevalier de la Légion d'honneur, nommé par le roi le 13 octobre 1814.

Date de mise à jour: avril 2013


Retour haut de page