Paul, Vincent, Eugène Audren de Kerdrel

1809 - 1889

Informations générales
  • Né le 15 novembre 1809 à Morlaix (Finistère - France)
  • Décédé le 25 janvier 1889 à Saint-gravé (Morbihan - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 8 juillet 1849 au 2 décembre 1851
Département
Morbihan
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Cousin du représentant Vincent Paul Marie Casimir Audren de Kerdrel, représentant du peuple à l'Assemblée législative de 1849, né à Morlaix (Finistère), le 15 novembre 1809, mort au château de Brossais, commune de Saint-Gravé (Morbihan), le 25 janvier 1889, il était propriétaire et membre du Conseil général du Morbihan, lorsque le comité électoral conservateur de Saint-Paterne le désigna, le 8 juillet 1849, comme candidat à la succession électorale de Crespel de la Touche, décédé.

M. Paul Audren de Kerdrel fut élu représentant à l'Assemblée législative par 42,565 voix sur 56,403 votants et 124,139 inscrits: ses concurrents étaient MM. de Lamartine (4,558 voix), le colonel de Cadoudal (2,698), le docteur Guépin (540) et Beslay, ancien représentant (440). A l'Assemblée, il siégea à droite, et imita la conduite de son parent. Partisan, comme lui, de toutes les mesures destinées à contenir la liberté et à préparer la monarchie, il refusa pourtant d'adhérer à la préparation et à l'exécution du Coup d'Etat de Décembre, qui le rendit à la vie privée.

Plus tard, en 1872, lors d'une élection complémentaire dans le Morbihan où il représentait encore le canton de Rochefort, il songea à rentrer au Parlement; mais, froidement accueilli, a-t-on dit, par son propre parti, comme entaché de libéralisme, il vit sa candidature évincée.

Date de mise à jour: avril 2016


Retour haut de page