Jean, François, Eugène Boutoey

1800 - 1861

Informations générales
  • Né le 11 juin 1800 à Sauveterre (Basses-Pyrénées - France)
  • Décédé le 11 janvier 1861 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Basses-Pyrénées
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple à l’Assemblée constituante de 1848, né à Sauveterre (Basses-Pyrénées), le 11 juin 1800, mort à Bayonne, le 11 janvier 1861, il était avocat au barreau de cette ville.

Au lendemain de la révolution de 1848, le commissaire du gouvernement Provisoire le nomma maire de Bayonne, et, lors des élections du 23 avril à l'Assemblée constituante, toutes les nuances du parti libéral et républicain s'accordèrent à soutenir sa candidature. Le 3e sur 11, par 64,232 voix (90,262 votants, 116,890 inscrits), il fut élu représentant des Basses-Pyrénées, Il siégea dans les rangs du parti démocratique modéré, vota :

- le 26 mai 1848, pour le bannissement de la famille d'Orléans, fut en congé jusqu'en octobre, se prononça :
- le 7 octobre, contre l'amendement Grévy ;
- le 2 novembre, contre le droit au travail;
- le 25 novembre, pour l'ordre du jour en l'honneur de Cavaignac;
- le 28 décembre, pour la réduction de l'impôt du sel;
- le 12 janvier 1849, contre la proposition Rateau;
- le 21 mars, contre l'interdiction des clubs;
- le 16 avril, contre les crédits de l'expédition de Rome;
- le 2 mai, pour l'amnistie des transportés.

L'élection de L.-N. Bonaparte à la présidence de la République avait rapproché Boutoey de la gauche avancée. Après la session, il resta, jusqu'à sa mort, étranger à la politique.


Retour haut de page